Un palais d’épines et de roses, de Sarah J. Maas

18254336_10213384795037934_222298210_n

qsdd

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ? A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

fh

Je voulais absolument découvrir ce roman, cette nouvelle série de l’auteure de Keleana. Ce roman a fait parler de lui très rapidement et j’en ai vu de très très bons avis, j’avais peur d’être déçue.Mais au contraire : j’ai été enchanté.

C’est un coup de cœur !

C’est une réécriture du conte de La Belle et La Bête : ce magnifique conte autour d’une malédiction et d’un amour. Dans un palais d’épines et de roses, et si on connait le conte, on voit les allusions et la magie qui entoure l’univers de l’auteure, mais elle a su à sa manière transformer le conte et le faire paraître naturel au récit. Les éléments s’imbrique de façon à rendre le récit original et maîtrisé.

Et c’est un point important pour moi : l’univers est maîtrisé. L’auteure sait où elle va, elle sait ce qu’elle veut pour ses personnages, et tout ce qu’elle a créé prend forme spontanément. Elle n’apporte pas un élément qui ne sert à rien. Tout a une utilité à l’intrigue ou à la magie du conte sans que l’on s’en aperçoit tout de suite.

De même, l’auteure n’épargne pas ses personnages ! On est pourtant dans un roman Young Adult, mais j’ai trouvé certaines scènes assez fortes et cruelles. Il faut avoir le coeur bien accroché pour supporter la seconde partie du récit, là où Feyre va devoir prouver son amour. Il y a quand même une scène qui m’a été… désagréable. Qu’il y ait du sang, des meurtres, de la torture : ok. C’est « normal ». Mais UNE scène m’a dérangé. Je ne peux pas en parler pour ne rien dévoiler.

Je me suis tout de suite attachée à Feyre, qui a un caractère fort : elle fait tout pour sauver ceux qu’elle aime, sa famille, ses amis… quitte à se battre. C’est une jeune fille qui a dû faire face à la misère, qui a du apprendre à chasser dans un monde dangereux où les mortels ne sont pas à l’abri du danger de la forêt et des monstres qui rôdent. Pourtant, elle est prête à se sacrifier pour que ses sœurs aient à manger, des vêtements…

Le petit plus : on n’a pas affaire à une jeune fille niaise, qui tombe amoureuse au premier regard de Tamlim, le grand et beau Fae ; et qui va se poser des questions complètement ridicule lors de situations qui exigent concentration. Au contraire, j’ai trouvé leur histoire naturelle (je reviens sur ce mot car c’est ce qui m’a le plus marqué dans ce roman). Pour une fois, on n’a pas un « je t’aime mais je ne peux pas être avec lui », ou « est-ce qu’il m’aime autant que je l’aime ? Est-ce qu’il pense à moi quand je ne suis pas là ? » Et ça ! J’aime ! Pour une fois, on suit une belle histoire d’amour qui évolue tout doucement : c’est là, il y a des petites touches, des avancées, des regards, des sourires, des actes…

La plume de l’auteure est toujours pour moi une réussite, c’est addictif, et à chaque fin de chapitre, on n’a pas envie de s’arrêter. Tout ça pour dire que j’ai aimé ma lecture du début à la fin : c’est une très belle réécriture du conte, une magnifique histoire d’amour. J’ai été enchantée et touchée par Feyre et Tamlin, mais aussi aux personnages secondaire qui j’espère dans la suite prendront aussi plus d’ampleur.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Un palais d’épines et de roses, de Sarah J. Maas »

  1. Ping : Index des chroniques | Les lectures de Salhuna

  2. Coucou! Et bien quel coup de cœur et quel beau livre pour ce Challenge Printemps Elfique! Contente de voir que tu te sois régalée avec cette lecture, elle me fait de l’œil depuis le début, et je vais bientôt craquer je le sens!!!!!Réécriture de conte (surtout La belle et la Bête) et l’univers des fées, je pense qu’il est fait pour moi! Merci pour ce bel avis! 😉

    J'aime

  3. Ping : Bilan Mai 2017 | Les lectures de Salhuna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s