La femme secrète, d’Anna Ekberg

18492983_10213480272784818_1787948535_o

qsddLouise Andersen, la quarantaine, vit dans un petit village retiré sur l’île de Bornholm, au Danemark. Elle partage l’existence d’un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné. Leur vie, sans histoires, est routinière. Jusqu’au jour où un homme, Edmund, arrive sur l’île et reconnaît Louise : c’est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est convaincu. Et tout porte à croire qu’il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d’en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été beaucoup plus mystérieuse et exaltante que la sienne. Mais si se mettre ainsi dans la peau d’une autre femme a quelque chose d’enivrant, on peut aussi y perdre la raison… voire bien plus.

fh

Je remercie les éditions du Cherche midi et NetGalley pour ce roman

Un résumé qui donnait envie, une couverture plutôt attirante, il ne faut pas quelque fois pas plus pour me laisser tenter. Et c’est ce qu’il s’est passé avec ce roman. Le spitch m’a aussi intrigué : une femme qui prend l’identité d’une autre et se refait une vie sur une île… mais aussi du mystère autour d’une amnésie…

Je ressort de cette lecture avec un avis assez moyen. Je n’ai pas détesté, mais ce n’est pas LA lecture qui se démarquera plus que ça. L’intrigue est intéressante et prenante. Je voulais comprendre un peu ce qui arrivait à Louise. Pourquoi un homme débarque dans son café en l’appelant Hélène. Déjà son comportement dès le départ m’a paru assez étrange. Elle n’a pas su répondre aux policiers sur des questions assez simple la concernant. J’ai donc eu envie d’en apprendre plus.

Pourtant, on reste dans un schéma assez classique au début. J’ai même eu peur que ce soit tellement classique que la fin soit prévisible. Au final non, on a quelques révélations au fur et à mesure pour lesquelles je ne m’attendais pas. Donc ça reste une bonne surprise. Malgré tout la fin en soi est « trop » simple. J’aurai aimé que l’auteur aille peut-être un peu plus loin.

Au niveau du rythme, c’est pareil, il y a eu quelques haut et bas. Autant j’ai été prise dans l’intrigue et curieuse de ce qui se passait, autant à certains moment j’ai ressenti des longueurs. Mais le style m’a bien plus dans l’ensemble et ça reste agréable à lire.

En bref : un roman en demi teinte. Il y a du bon, et du moins intéressant pour moi. Une lecture agréable, mais qui manquait de certaines choses pour être plus qu’une simple bonne lecture.

Publicités

3 réflexions au sujet de « La femme secrète, d’Anna Ekberg »

  1. Ping : Index des chroniques | Les lectures de Salhuna

  2. Ping : Bilan Mai 2017 | Les lectures de Salhuna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s