Avis en vrac #5

Dans cet avis en vrac, trois romans très différents :

18596831_10213534239173944_553015304_oL’héritage des Rois-Passeurs, de Manon Fargetton

La dernière héritière d’une lignée royale doit fuir notre monde et retourner dans celui de ses ancêtres pour échapper aux hommes qui veulent l’éliminer. Là-bas, une princesse rebelle rentre chez elle pour prendre ce qui lui est dû : le trône d’Ombre. Voici l’histoire de deux femmes, de deux mondes imbriqués, de deux retours simultanés qui bouleverseront une fois de plus le destin tortueux du royaume d’Ombre. Coïncidence, ou rencontre orchestrée de longue date ?

Mon avis : J’ai beaucoup entendu parler de ce roman, avec des avis plutôt positif. J’avais envie de voir par moi-même ce qu’il en était. Petit plus important pour le souligner : c’est un one-shot. Ce fut une bonne surprise. Malgré un début assez léger, l’univers et les personnages s’étoffent au fur et à mesure. On reste dans un roman de fantasy au style simple mais fluide et qui se lit vraiment bien. L’univers est intéressant, et finalement plaisant à découvrir. On a aussi les personnages, deux femmes fortes, qui ne se laissent pas marcher sur les pieds, quitte à tuer pour survivre ! La magie de cet univers est assez originale pour me donner envie de lire l’autre roman qui se déroule dans le même univers.

-*-*-

18742406_10213619944516524_586988060_oLe cycle des démons, T1, de Peter V. Brett

Parfois, il existe de très bonnes raisons d’avoir peur du noir…
Arlen a onze ans et vit avec ses parents dans leur petite ferme. Lorsque la nuit tombe sur le monde d’Arlen, une brume étrange s’élève du sol ; une brume qui promet la mort aux idiots qui osent affronter les ténèbres, car des démons affamés émergent de ces vapeurs pour se nourrir des vivants. Quand le soleil se couche, les gens n’ont pas d’autre choix que de s’abriter derrière des protections magiques et de prier que leurs défenses tiennent jusqu’à ce que les créatures disparaissent aux premières lueurs de l’aube. Lorsque la vie d’Arlen est détruite par le fléau des démons, il s’aperçoit que c’est la peur, plus que les créatures, qui, en réalité, paralyse l’humanité. Persuadé que son monde ne se résume pas à ça, il risquera sa vie pour quitter la sécurité des runes et découvrir une autre voie.

Mon avis : Excellente découverte ! Un premier tome qui m’a vraiment plu. Une plume rythmé qui nous entraîne dans un univers original. Ici les « méchants » sont des démons. Je trouve que ça change, pour une fois on en se retrouve pas avec des rois ou des sorciers avides de pouvoir. Ici, le peuple survit grâce à une magie ancienne qui tient les démons à distance. Et que dire des personnages, je me suis attachée aux trois personnages principaux de ce roman : Arlen, Rojer mais surtout Leesha. Une jeune fille promit à un avenir peu reluisant (les femmes ne sont bonnes qu’à enfanter), mais qui décide de s’en sortir par ses propres moyens. J’ai hâte de lire la suite de cette série.

-*-*-

18741882_10213629403152984_478771477_nMajesctic Murder, d’Armelle Carbonel

Une écorchée vive qui rêve de brûler les planches. Un squat à fuir, un homme secret et tourmenté. Et une audition menée par une troupe étrange dans un théâtre abandonné… Le Majestic.
Serez-vous prêts pour la première?

Mon avis : Tordu ! Si il n’y avait qu’un mot à dire sur ce livre, ce serai ça : Tordu ! J’ai eu peur au début, le style de l’auteur m’a perturbé. C’est assez dérangeant la façon qu’elle a d’écrire son histoire. Mais quand on se met bien dedans, c’est rapide à lire, à peine 250 pages. Mais 250 pages complètement folle et dérangé ! L’intrigue nous plonge dans une ambiance inquiétante, un huis clos angoissant dans un théâtre abandonné : qui se joue de qui dans cette mise en scène ? C’est vraiment perturbant et étrange tout au long du roman. Et cette fin ?!? Tordue !! Et en fait… j’ai adoré.

Publicités

C’est lundi, que lisez-vous ? #30

island_of_imagination_by_lulebel-d6ua97m

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of BooksGalleane a repris la relève depuis.

Il suffit de répondre à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

J’ai lu La voie des âmes, de Laurent Scalese. Premier roman que je lis de cet auteur mais une déception. Beaucoup de chose m’ont dérangé dans cette lecture.

-*-*-

Ensuite, j’ai repris un fantasy : le tome 1 du Cycle des démons, de Peter V. Brett. Encore une découverte de l’auteur mais celle ci fut une très bonne ! J’ai vraiment beaucoup aimé ce premier tome.

-*-*-

Enfin, pour terminer le mois de la Fantasy, j’ai lu la moitié de la première intégrale des Cités des Anciens, de Robin Hobb (ça doit correspondre au tome 1 et 2 de la série). Pas besoin d’en dire plus que ça : j’ai adoré !! ❤

-*-*-

Avec Marine on continue nos LCs, et cette fois ci c’était Majestic Murder, d’Armelle Carbonnel. Une lecture assez tordue, mais après réflexion qui m’a bien plu !

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

couv45561200

Avec Marine on enchaîne avec Lontano, de Jean-Christophe Grangé.

Que vais-je lire ensuite ?

couv45801904

Je continue toujours les LC avec Marine et Maëva et on commencera le toma 2  de W3, de Jerôme Camut, et Nathalie Hug.

 

C’est lundi, que lisez-vous ? #29

island_of_imagination_by_lulebel-d6ua97m

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of BooksGalleane a repris la relève depuis.

Il suffit de répondre à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

18472520_10213494402778059_1387122950_o

J’ai directement enchaîné après le tome 2 avec le tome 3 du Paris des Merveilles, de Pierre Pevel. Une excellent trilogie pour ma part. J’ai vraiment aimé ce Paris plein de magie et de créatures fantastiques. Je n’aurai pas été contre un tome de plus.

-*-*-

18553754_10213504570872255_140893882_o

Je me suis ensuite plongée dans une belle petite briquette : le tome 3 des Fils-des-Brumes, de Brandon Sanderson. Petit plus : au début il y a un résumé des 2 tomes précédents, et ça j’ai trouvé ça vraiment top, surtout si comme moi, on lit les tomes très espacés. Résultat : 1000 pages de bonheur. 3 jours de lecture immergée dans ce roman. Un final explosif.

-*-*-

18596831_10213534239173944_553015304_o

Après Fils-des-Brumes, j’avais besoin de quelque chose de plus « léger », mais tout en restant en Fantasy. Je me suis lancée dans L’héritage des Rois-Passeurs, de Manon Fargetton. Une bonne surprise avec ce roman. C’est beaucoup moins dense que ma dernière lecture, mais du coup c’était pile ce qu’il me fallait. Ça manque peut-être un peu de profondeur au niveau des personnages, mais ça reste vraiment une bonne découverte. Je compte lire l’autre roman qui se passe dans le même univers.

-*-*-

18618472_10213548924141059_480013192_o

Et j’ai lu le tome 3 de Waylander, de David Gemmell. Encore une fois, rien à dire. J’ai retrouvé le style sombre de la série, et Waylander, ce personnage torturé par son passé. J’adore toujours autant. J’ai hâte de pouvoir lire le suivant.

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

couv53060227

Le mois spécial fantasy se termine dans 10 jours et sur ma Pal de prévu il ne me reste que 2 livres à lire. Du coup, histoire de couper un peu, je vais lire un thriller : La voie des âmes, de Laurent Scalese.

Que vais-je lire ensuite ?

Et pour terminer le mois de la Fantasy, je compte lire Les cités des anciens, de Robin Hobb. J’ai la première intégrale, et il devrait me tenir plusieurs jours. Mais aussi le tome 1 du Cycle des démons, de Peter V. Brett. Encore deux débuts de séries !

La femme secrète, d’Anna Ekberg

18492983_10213480272784818_1787948535_o

qsddLouise Andersen, la quarantaine, vit dans un petit village retiré sur l’île de Bornholm, au Danemark. Elle partage l’existence d’un écrivain, Joachim, de dix ans son aîné. Leur vie, sans histoires, est routinière. Jusqu’au jour où un homme, Edmund, arrive sur l’île et reconnaît Louise : c’est sa femme, Helene, disparue sans laisser de traces trois ans plus tôt. Il en est convaincu. Et tout porte à croire qu’il a raison. Louise, stupéfaite par cette confusion, va essayer d’en savoir plus sur Helene, dont la vie semble avoir été beaucoup plus mystérieuse et exaltante que la sienne. Mais si se mettre ainsi dans la peau d’une autre femme a quelque chose d’enivrant, on peut aussi y perdre la raison… voire bien plus.

fh

Je remercie les éditions du Cherche midi et NetGalley pour ce roman

Un résumé qui donnait envie, une couverture plutôt attirante, il ne faut pas quelque fois pas plus pour me laisser tenter. Et c’est ce qu’il s’est passé avec ce roman. Le spitch m’a aussi intrigué : une femme qui prend l’identité d’une autre et se refait une vie sur une île… mais aussi du mystère autour d’une amnésie…

Je ressort de cette lecture avec un avis assez moyen. Je n’ai pas détesté, mais ce n’est pas LA lecture qui se démarquera plus que ça. L’intrigue est intéressante et prenante. Je voulais comprendre un peu ce qui arrivait à Louise. Pourquoi un homme débarque dans son café en l’appelant Hélène. Déjà son comportement dès le départ m’a paru assez étrange. Elle n’a pas su répondre aux policiers sur des questions assez simple la concernant. J’ai donc eu envie d’en apprendre plus.

Pourtant, on reste dans un schéma assez classique au début. J’ai même eu peur que ce soit tellement classique que la fin soit prévisible. Au final non, on a quelques révélations au fur et à mesure pour lesquelles je ne m’attendais pas. Donc ça reste une bonne surprise. Malgré tout la fin en soi est « trop » simple. J’aurai aimé que l’auteur aille peut-être un peu plus loin.

Au niveau du rythme, c’est pareil, il y a eu quelques haut et bas. Autant j’ai été prise dans l’intrigue et curieuse de ce qui se passait, autant à certains moment j’ai ressenti des longueurs. Mais le style m’a bien plus dans l’ensemble et ça reste agréable à lire.

En bref : un roman en demi teinte. Il y a du bon, et du moins intéressant pour moi. Une lecture agréable, mais qui manquait de certaines choses pour être plus qu’une simple bonne lecture.

Avis en vrac #4

Encore une fois,j’ai beaucoup de mal à écrire mes avis alors je privilégie ce format qui est plus simple avec 3 de mes dernières lectures :

18198119_10213349354111933_452776141_n

La voie des oracles, T1, d’Estelle Faye

La Gaule, au début du cinquième siècle après Jésus-Christ.
Cerné par les barbares, minés par les intrigues internes et les jeux malsains du pouvoir, l’Empire romain, devenu chrétien depuis peu, décline lentement.
Dans une villa d’Aquitania, perdue au milieu des forêts, vit Thya, seize ans, fille du général romain Gnaeus Sertor. À cinq ans, elle a manifesté pour la première fois des dons de devin. Mais dans l’Empire chrétien, il ne fait plus bon être oracle, et à cause de ce secret qu’elle doit garder, Thya est devenue une adolescente solitaire, à l’avenir incertain.
Lors d’une des visites en Aquitania, Gnaeus tombe sous les coups d’assassins à la solde de son fils Aedon qui souhaite s’emparer de son siège au sénat. Il est ramené à la villa entre la vie et la mort et Thya cherche dans ses visions un moyen de le sauver. Son don lui permet d’apercevoir la forteresse de Brog, dans les montagnes du nord, là où, autrefois, Gnaeus a obtenu sa plus grande victoire contre les Vandales. Elle comprend alors qu’elle doit s’y rendre et s’enfuit dans la nuit.
Sa route sera pavée de rencontres, Enoch, un jeune et séduisant barbare, ou encore un faune, un être surnaturel issu du monde païen, et Thya va évoluer et découvrir un monde en mutation qui n’est pas exactement celui que lui décrivait son père…

Mon avis : J’ai énormément entendu parler de cette auteure et j’avais très envie de découvrir sa plume. C’est un roman jeunesse très facile d’accès, et je pense que c’est pour cette raison que je n’ai pas été totalement convaincue. Il m’a manqué de la profondeur au niveau de l’univers. Je trouve que l’auteure a mis en place une mythologie fascinante, mais malheureusement pas assez exploitée… Trop peu d’explication ou des apparitions de créatures qui aurait pu être intéressantes, mais qui au final me fait poser la question : « Mais à quoi servent-elles ? ».

En dehors ce ça, j’ai bien aimé l’intrigue même si elle est très « légère », et je me suis attachée malgré tout à Thya et à ses compagnons de voyage. Je reste sur ma faim avec ce premier tome, mais je lirai la suite avec plaisir.

-*-*-

18360598_10213427139376516_447254712_nSharakhaï, T1, de Bradley P. Beaulieu

Dans les arènes de Sharakhaï, la perle ambrée du désert, Çeda combat tous les jours pour survivre. Comme de nombreux autres, elle espère la chute des douze Rois immortels qui dirigent la cité depuis des siècles. Des souverains cruels et tout-puissants qui ont peu à peu écrasé tout espoir de liberté, protégés par leur unité d’élite de guerrières et les terrifiants asirim, spectres enchaînés à eux par un sinistre pacte. Tout change lorsque Çeda ose braver leur autorité en sortant la sainte nuit de Beht Zha’ir, alors que les asirim hantent la ville. L’un d’eux, coiffé d’une couronne en or, murmure à la jeune fille des mots issus d’un passé oublié. Pourtant, elle les connaît. Elle les a lus dans un livre que lui a légué sa mère. Et le lien que Çeda découvre entre les secrets des tyrans et sa propre histoire pourrait bien changer le destin même de Sharakhaï…

Mon avis : Je suis contente d’avoir découverte cette saga. Pour le moment seulement le premier tome est sorti en Vf, mais je peux déjà vous dire que j’ai hâte que la suite sorte. J’ai vraiment beaucoup aimé Sharakhaï et les intrigues autour de cette ville dans le désert. L’auteur a construit vraiment quelque chose de très beau, j’avais vraiment l’impression de me promener dans les rues, de parcourir le désert avec Çeda, cette jeune femme qui doit se battre dans les arènes pour survivre au monde qui l’entoure. C’est une jeune femme forte et qui a décidé de suivre une voie difficile pour accomplir une promesse faite à sa mère des années plus tôt. C’était vraiment une très bonne lecture.

-*-*-

18426612_10213459725871158_1334960167_oLe puits des mémoires, T1, de Gabriel Katz

Trois hommes se réveillent dans les débris d’un chariot accidenté en pleine montagne. Aucun d’eux n’a le moindre souvenir de son nom, de son passé, de la raison pour laquelle il se trouve là, en haillons, dans un pays inconnu. Sur leurs traces, une horde de guerriers, venus de l’autre bout du monde, mettra le royaume à feu et à sang pour les retrouver. Fugitifs, mis à prix, impitoyablement traqués pour une raison mystérieuse, ils vont devoir survivre dans un monde où règnent la violence, les complots et la magie noire.

Mon avis : Un an que j’ai ce livre dans ma Pal après l’avoir acheté et fait dédicacé par l’auteur lors d’un salon. Il était temps de le sortir. J’ai vraiment bien apprécié ce premier tome. Le style est fluide et le roman se lit vraiment très facilement. Il a un rythme assez entraînant et on y trouve de l’humour qui permet de tourner les pages sans s’en rendre compte. On ne sait pas qui sont ces hommes, eux mêmes ne savent pas qui ils sont puisqu’ils ont perdu la mémoire. Entre la recherche de leur identité et leur fuite car ils sont recherchés, le trio a ce petit quelque chose qui fait qu’on s’attache à eux. Je ne sais pas quand je lirai la suite, mais je vais essayer de me la procurer très vite !

C’est lundi, que lisez-vous ? #28

island_of_imagination_by_lulebel-d6ua97m

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of BooksGalleane a repris la relève depuis.

Il suffit de répondre à 3 questions :

Qu’ai-je lu la semaine dernière ?

18360598_10213427139376516_447254712_n

J’ai terminé le premier tome de Sharakhaï, de Bradley P. Beaulieu. Une très bonne lecture et une totale immersion dans les rue de cette ville en plein désert en compagnie de Çeda et des intrigues politiques. Excellent !

-*-*-

18426612_10213459725871158_1334960167_o

J’ai lu en LC avec Marine et Marlène le premier tome du Puits des mémoires, de Gabriel Katz. Rapide, fluide, j’ai apprécié le style de l’auteur. On les suit les trois personnages dans leur quête d’identité avec humour et attachement. Hâte de pouvoir lire la suite qui au dire de tous est encore mieux.

-*-*-

18492983_10213480272784818_1787948535_o

Changement de genre, j’ai lu un roman à suspense : La femme secrète, d’Anna Ekberg. Une intrigue intéressante autour du « vol d’identité » et de meurtre. J’ai bien aimé ce roman, et les quelques avancées dans l’enquête des personnages sont intéressantes, mais ce n’est pas pour moi LE roman. Sympa, qui se lit bien (malgré des longueurs), mais il m’a manqué des choses « en plus » pour en faire un roman bien plus que « sympa ».

-*-*-

18492962_10213494411138268_1498318885_n

J’ai dévoré dans la journée du samedi le tome 2 du Paris des Merveilles, de Pierre Pevel. J’ai encore passé un excellent moment avec Griffont et la Baronne de Saint Gil. C’est une série qui se lit très vite et qui me plait vraiment bien.

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

18472520_10213494402778059_1387122950_o

J’enchaîne direct avec le tome 3 du Paris des Merveilles, de Pierre Pevel. C’est quelque chose que je fait très rarement d’enchaîner les tomes, mais ici, ça se lit tout seul donc il n’y a pas de soucis à rester avec cette série.

Que vais-je lire ensuite ?

Toujours dans de la fantasy, j’ai envie de lire le tome 3 Walander, de David Gemmell, et le tome 3 des Fils-de-Brumes, de Brandon Sanderson.

Un palais d’épines et de roses, de Sarah J. Maas

18254336_10213384795037934_222298210_n

qsdd

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels. Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.
Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ? A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

fh

Je voulais absolument découvrir ce roman, cette nouvelle série de l’auteure de Keleana. Ce roman a fait parler de lui très rapidement et j’en ai vu de très très bons avis, j’avais peur d’être déçue.Mais au contraire : j’ai été enchanté.

C’est un coup de cœur !

C’est une réécriture du conte de La Belle et La Bête : ce magnifique conte autour d’une malédiction et d’un amour. Dans un palais d’épines et de roses, et si on connait le conte, on voit les allusions et la magie qui entoure l’univers de l’auteure, mais elle a su à sa manière transformer le conte et le faire paraître naturel au récit. Les éléments s’imbrique de façon à rendre le récit original et maîtrisé.

Et c’est un point important pour moi : l’univers est maîtrisé. L’auteure sait où elle va, elle sait ce qu’elle veut pour ses personnages, et tout ce qu’elle a créé prend forme spontanément. Elle n’apporte pas un élément qui ne sert à rien. Tout a une utilité à l’intrigue ou à la magie du conte sans que l’on s’en aperçoit tout de suite.

De même, l’auteure n’épargne pas ses personnages ! On est pourtant dans un roman Young Adult, mais j’ai trouvé certaines scènes assez fortes et cruelles. Il faut avoir le coeur bien accroché pour supporter la seconde partie du récit, là où Feyre va devoir prouver son amour. Il y a quand même une scène qui m’a été… désagréable. Qu’il y ait du sang, des meurtres, de la torture : ok. C’est « normal ». Mais UNE scène m’a dérangé. Je ne peux pas en parler pour ne rien dévoiler.

Je me suis tout de suite attachée à Feyre, qui a un caractère fort : elle fait tout pour sauver ceux qu’elle aime, sa famille, ses amis… quitte à se battre. C’est une jeune fille qui a dû faire face à la misère, qui a du apprendre à chasser dans un monde dangereux où les mortels ne sont pas à l’abri du danger de la forêt et des monstres qui rôdent. Pourtant, elle est prête à se sacrifier pour que ses sœurs aient à manger, des vêtements…

Le petit plus : on n’a pas affaire à une jeune fille niaise, qui tombe amoureuse au premier regard de Tamlim, le grand et beau Fae ; et qui va se poser des questions complètement ridicule lors de situations qui exigent concentration. Au contraire, j’ai trouvé leur histoire naturelle (je reviens sur ce mot car c’est ce qui m’a le plus marqué dans ce roman). Pour une fois, on n’a pas un « je t’aime mais je ne peux pas être avec lui », ou « est-ce qu’il m’aime autant que je l’aime ? Est-ce qu’il pense à moi quand je ne suis pas là ? » Et ça ! J’aime ! Pour une fois, on suit une belle histoire d’amour qui évolue tout doucement : c’est là, il y a des petites touches, des avancées, des regards, des sourires, des actes…

La plume de l’auteure est toujours pour moi une réussite, c’est addictif, et à chaque fin de chapitre, on n’a pas envie de s’arrêter. Tout ça pour dire que j’ai aimé ma lecture du début à la fin : c’est une très belle réécriture du conte, une magnifique histoire d’amour. J’ai été enchantée et touchée par Feyre et Tamlin, mais aussi aux personnages secondaire qui j’espère dans la suite prendront aussi plus d’ampleur.