Au cœur du silence, de Graham Joyce

14963640_10211494046490402_1793190761_o

qsdd

Dans les Pyrénées françaises, un jeune couple marié est enseveli sous une avalanche alors qu’ils skient. Miraculeusement, Jake et Zoe arrivent à sortir de la neige… pour découvrir que le monde qu’ils avaient connu a été frappé par un étrange silence absolu. Leur hôtel est complètement vide. Les portables et les lignes ont été coupées. Une évacuation aussi soudaine et minutieuse laisse Jake et Zoe dans une terrifiante situation. Ils sont coincés dans la tempête, complètement isolés, avec une autre avalanche menaçant de les engloutir… à nouveau. Alors que le couple est témoin d’étranges événements, ils sont confrontés à une terrifiante vérité concernant cette terre silencieuse qu’ils habitent désormais.

 

fh

J’ai lu ce roman dans le cadre du challenge du Destockage de Pal, et je l’avais reçu grâce à Marine de Nbs-lectures. Ma partenaire de LC. Elle avait beaucoup aimé, et souvent on a les mêmes goûts en terme de lectures alors il y avait de forte chance qu’il me plaise.

Dès le départ on rencontre un couple qui est pris dans une avalanche. Ils ont survécu et après avoir réussi à redescendre au village de la station de ski où ils logent, ils se rendent compte qu’il a été totalement évacué en urgence. Il n’y a plus personne à l’hôtel, dans les rues… c’est le calme absolu. Ils vont tout faire pour essayer de quitter le village se mettre à l’abri, et rejoindre les autres. Malheureusement, chose étrange, ils reviennent toujours au point de départ.

On se retrouve donc dans un huis clos en pleine montagne. Et pour ma part mon avis est totalement en raccord avec ma propre expérience. Je suis serveuse et il faut savoir que j’ai fait une saison dans un restaurant en station, et pour quelqu’un qui vit en ville (15min du centre ville) et qui aime la chaleur, c’est très difficile de partir trois mois en plein hiver s’isoler en station. Pour certains la montagne c’est l’occasion de skier, et profiter des loisirs que proposait la station. Mais pour ma part c’était complètement l’inverse. Je me sentais enfermée, isolée et complètement perdue.

Donc vous pouvez comprendre que le côté huis clos et isolement du roman a très bien marché avec moi. Il y a un côté angoissant très présent où les personnages se rendent compte au fur et à mesure de choses étranges. Le choc de l’avalanche fait que le premier jour Zoë et Jake vont être heureux d’avoir survécu. Mais au fur et à mesure, quand ils vont réagir à certaines incohérences, ou apparitions, ils vont commencer à s’inquiéter et se poser des questions. Après le côté angoissant est tout de même assez léger, et ne fait « pas peur ». C’est plus une ambiance pesante qui est mis en place.

Je suis très contente d’avoir découvert ce roman, la plume de l’auteur est fluide et a su transmettre les émotions de Zoë et Jake. Leur soulagement, leurs inquiétudes et leurs questionnements. Malheureusement j’ai deviné assez tôt la fin mais ça n’a en rien gâché ma lecture. J’ai juste une question qui reste en suspens, mais ce n’est pas le principal de l’intrigue.

En bref : un roman court, avec une ambiance « huis clos » inquiétante autour d’un paysage de montagne. Isolés et survivant d’une avalanche, Zoë et Jake sont un couple auquel je me suis attachée. Une très bonne lecture !

destockage-pal-duo

Publicités

5 réflexions au sujet de « Au cœur du silence, de Graham Joyce »

  1. Ping : Bilan Novembre 2016 | Les lectures de Salhuna

  2. Ping : Index des chroniques | Les lectures de Salhuna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s